Château La Croizille
AOC Saint-Emilion Grand Cru

Acquis par la famille De Schepper en 1996, les vignes du Château La Croizille bénéficient d’un emplacement remarquable au cœur du vignoble légendaire de Saint-Émilion. Le vignoble d’un seul tenant sur les coteaux du plateau argilo-calcaire de Saint-Emilion, niché dans un sorte de cirque entre 30 et 70 mètres d’altitude est voisin de celui du Château Tour Baladoz, à Saint-Laurent des Combes, entre Tertre Roteboeuf et Troplong Mondot.

Dès son acquisition, la famille a l’intention d’y élaborer un vin d’exception, alliant ce grand terroir à une technologie de pointe et un savoir-faire traditionnel. En avril 2013, un nouveau chai d’architecture remarquable fut terminé au Château La Croizille, répondant à toutes les exigences techniques et comprenant une salle réceptive surplombant la combe, mettant en valeur la vue sur le paysage exceptionnel.

 

Site dédié

Oenotourisme

Les Châteaux La Croizille et Tour Baladoz se côtoient en crête de talus au cœur du vignoble de Saint-Emilion, offrant au visiteur une vue panoramique superbe. Intégrant la visite du chai traditionnel du Château Tour Baladoz dans le circuit, vous aurez une expérience complète du monde du vin à Bordeaux.

 Découvrir

Le Vignoble

DIRECTEUR D’EXPLOITATION
Jean-Michel Garcion

SUPERFICIE 5,05 ha

NATURE DES SOLS
Des argilo-calcaires, des marnes, des argiles bleues et rouges sur la roche calcaire.

ENCEPAGEMENT
85% Merlot 
10% Cabernet Sauvignon 
5% de Cabernet Franc

AGE DES VIGNES
35 ans en moyenne

DENSITE 6.100 pieds/ha

RENDEMENT 40hl/ha en moyenne

VITICULTURE

Les méthodes de cultures sont traditionnelles, raisonnées et veillent au plus grand respect du sol, de la vigne et de la faune auxiliaire (vignoble certifié iso14001 et HVE : haute valeur environnementale). Ebourgeonnage, épamprage, vendanges vertes et effeuillages. Vendanges manuelles.

Château La Croizille

Saint-Emilion Grand Cru

Un vin résolument moderne

Le rendement faible, les vignes les plus âgées de notre vignoble et la sélection drastique tout au long de l’année nous permettent de garantir une personnalité incomparable à Saint-Émilion. L’assemblage du Château la Croizille est particulièrement insolite de Saint-Émilion : 70% de Merlot et 30 % de Cabernet Sauvignon. Cet assemblage peut varier d’un millésime à l’autre,  allant jusqu'à 50% de cabernet sauvignon pour le 2010 et 2012.

Après un double tri manuel complété par un tri mécanique (Wine Selective Process) et optique, la vendange est refroidie avant d’atterrir par gravité dans les cuves en inox thermo-régulées. Les vinifications en petites cuves permettent le suivi par cépage et par parcelle.

Cuvaison de 3 à 5 semaines pour la macération pré-fermentaire à froid, la fermentation alcoolique et la macération avec des remontages périodiques. Chaque opération est appréhendée en fonction du millésime et de la matière première. Chaque cuve est analysée indépendamment.  La dégustation des jus va, après la dégustation du raisin et le constat sanitaire faits dans le vignoble, déterminer le processus appliqué.

Elevage de 18 à 24 mois en barriques de chêne français 100% neuves, provenant de 10 tonneliers différents.

Ce grand vin à la robe encre développe un nez envoûtant de fruits noirs avec une touche de torréfaction; riche, complexe et savoureux, il impressionne par l'harmonie entre sa grande matière, sa souplesse, ses tanins fins et ses arômes plaisants mais intenses.

Récompenses et médailles

2016

 James Suckling

93 pts

Tight and focused, polished tannins and a flavorful finish. (en Primeurs)

2013, 2014, 2015

 Coupe des Crus de Saint-Emilion 2018

Coup de Cœur

2015

Yves Beck

92-93

Pourpre violacé. Notes de lard fumé. Myrtille, menthe. Thé noir. Attaque suave révélant du fruit et des notes de craie. Finale fruitée. Le vin a du gras et du jus. Les tannins sont granuleux et en symbiose avec la structure acide. Je relève un peu d'amertume en fin de bouche, mais le fruit parvient à prendre le dessus. Finale fruitée, de bonne intensité. 2022-2037 (avril 2016)

Bernard Burtschy, Le Figaro

16/20

La robe de La Croizille est noire avec un nez intense, réglisse et boisé. Le vin est ample, droit, bien constitué avec une belle rondeur qui masque sa structure tannique. 3-12 ans. (en Primeurs)

2014

  James Suckling

92 pts 

A red with chocolate, berries and hints of walnuts. Medium to full body, silky tannins and a juicy finish. Needs a year a two to come together. Better in 2019. VINO - Coup de cœur (échantillon Primeurs) (en Primeurs)

 Concours Mondial de Bruxelles 2017

Médaille d’Or

  Concours des Grands Vins de France 2017

Médaille d’Or

2013

Niklas Jorgensen, Livets Goda

89/90

Toasted yes, but in a good way as there were stuffing in the wine. No harshness whatsoever. Quite a lovely drink with ripe transparent cherry fruit. I could drink this all week. (Mai 2016)

Guide Hachette 2017

Son 2013 séduit par son bouquet expressif et complexe mêlant la violette à un boisé vanillé et réglisse. Bien équilibrée, souple et ronde, la bouche apparaît marquée en finale par des tanins très boisés et épicés : à attendre un peu.

    Concours des Vignerons Indépendants 2017

Médaille d’Or

 

Concours Mondial de Bruxelles 2016

Médaille d’Or

2012

James Suckling

90

A solid wine for the vintage with blackcurrant, blackberry and spice character. Medium to full body, firm tannins and a fresh finish. Nicely crafted. Better in 2017. (février 2015)

2011

Greg Sherwood MW

92+

The beautiful St Emilion Estate of Chateau La Croizille, neighbours the famous vineyards of Tertre Roteboeuf and is also just a stones throw away from the famous Troplong Mondot Grand Cru Classe property. The vineyards on the clay-limestone plateau yielded a spectacularly good offering in 2011. Notes of polished mahogany, boot polish, cherry kirsch liqueur and black current confit rise imperiously out of the glass. Wonderful concentration, elegance and freshness are all wrapped together with the most expertly integrated new French oak. It will be hard not to finish the bottle once you open this beauty. Drink now to 2025+. (Décembre 2015)

    Concours des Vignerons Indépendants 2014

Médaille d’Or

Concours Mondiale de Bruxelles 2015

Médaille d’Or

2010

Andreas Larsson, Tasted

91

Modern nose here, with some roasted oak. Quite ripe fruit. Mostly dark plum, dark cherry. Slight hint of leather, dried spices. Good grip on the palate. Quite concentrated fruit. Good density of fruit, good weight. I would say the texture is already fairly rounded. There is tannic grip but well-integrated right now. Still a quite youthful and fresh acidity. Oak feels less marked on the palate than on the nose. There are some hints of roasted coffee bean, hint of vanilla on the finish. Quite long and substantial finish. I would say, a modern style wine. That offers pleasure already, but it should easily have five to eight year, if not more potential for development. (Mars 2016)

  Pierre Guigui, Gault & Millau

Coup de coeur

Le nez est joliment expressif sur des arômes de fruits rouges, de grillé, d’épices. La bouche est complexe, aromatique, avec une belle fraîcheur et un boisé élégant. Longue finale gourmande.

2005

  Decanter.com

5 stars/5 Outstanding

Rich, charred oak. Pleasing notes of fruitcake and dried fruit, good Saint-Emilion typicity. Very direct on palate, great purity of fruit. Lovely freshness, grainy tannins. Lasts forever, an exceptional wine. Drink 2013-23.

La propriété Le mot du directeur

"Le bois doit être le meilleur ami du vin, le révéler, pas s’imposer par-dessus"

Mettant tout en œuvre pour atteindre l’équilibre parfait entre le fruit et le bois, nous poussons très loin notre travail sur l’élevage en barriques.

Nous travaillons avec une dizaine de tonneliers différents et chaque cépage est élevé dans cinq à sept fûts différents, à parts égales. Pour nous, chaque tonnelier est d’abord un partenaire, avec qui nous construisons une relation. Un type de barrique pourra faire merveille sur le merlot d’un sol sablonneux, et moins bien convenir au Château La Croizille, au terroir très argilo-calcaire. De même, un fût ira bien sur un millésime solaire et chaud mais apportera moins à une année pluvieuse. Nous avons ainsi constitué une véritable base de données au fil des années, croisant millésimes, tonneliers, chauffes, cépages et terroirs. Les commandes se font déjà en juillet, avec une bonne orientation de ce que sera le millésime, mais la chauffe ne sera décidée qu’une fois le raisin dans les cuves.

L’élevage terminé, un collège de dégustateurs va peaufiner un assemblage entre ces différents «ingrédients» selon leurs caractéristiques. Pour exprimer la personnalité du Château La Croizille, un élevage en 100% de barriques neuves s’est révélé le meilleur choix.

Bien sûr que cette façon de travailler nous complique la vie et bien sûr que cela nous coûte cher. Mais cela nous permet d’affiner nos vins sans les détruire. C’est une palette passionnante pour l’œnologue au moment de faire son assemblage final mais il s’agit bien de toujours préserver au mieux ce que la nature nous a donné, pas de fabriquer un vin, à la différence des maisons de champagnes qui composent des assemblages pour qu’ils soient pareils chaque année. Nous, nous voulons révéler le terroir et le millésime.

 

Fiches techniques

Château La Croizille Baladeau

AOC Saint-Emilion Grand Cru

Un Saint-Emilion Grand Cru fait dans les règles de l’art

Château La Croizille, cuvée Baladeau est une cuvée produite en petite quantité au sein du vignoble du Château La Croizille. La sélection des lots change en fonction du millésime et a comme objectif de représenter un Saint-Emilion Grand Cru haut de gamme tout en finesse, riche en saveurs et plein de charme.

Après un double tri manuel complété par un tri mécanique (Wine Selective Process), la vendange est refroidie avant d’atterrir par gravité dans les cuves en inox thermo-régulées. Les vinifications en petites cuves permettent le suivi par cépage et par parcelle.

Cuvaison de 3 à 5 semaines pour la macération pré-fermentaire à froid, la fermentation et la macération avec des remontages périodiques. Chaque opération est appréhendée en fonction du millésime et de la matière première. Chaque cuve est analysée indépendamment.  La dégustation des jus va, après la dégustation du raisin et le constat sanitaire faits dans le vignoble, déterminer le processus appliqué.

Elevage de 12 mois en barriques de chêne dont 70% de barriques neuves et 8 mois en cuves inox.

Ce vin a une robe rubis intense et un nez expressif de fruits noirs avec une touche toasté. En bouche, on trouve beaucoup de souplesse et des tanins fins. Le merlot s’exprime ici magnifiquement soutenu par l’élevage en barriques très bien maîtrisé qui sait se fondre pour apporter de la rondeur au vin. Le vin est riche, dense et complexe.

Récompenses et médailles

2015

International Wine Challenge Vienna 2017

Médaille d’Or

La propriété Le mot du directeur
Fiches techniques

Les terrasses de la Croizille

Saint-Emilion Grand Cru

Un vin tout en rondeur

Le second vin du Château La Croizille est élevé avec le même soin que le premier vin. Il est composé de merlot essentiellement et issu des plus jeunes vignes de l’exploitation, notamment celles plantées sur les cinq terrasses sur le coteau du plateau argilo-calcaire. La proportion de barriques neuves est moins importante et variable selon les millésimes.

Après un double tri manuel complété par un tri mécanique (Wine Selective Process), la vendange est refroidie avant d’atterrir par gravité dans les cuves  en inox thermo-régulées. Les vinifications en petites cuves permettent le suivi par cépage et par parcelle.

Cuvaison de 3 à 5 semaines pour la macération pré-fermentaire à froid, la fermentation et la macération avec des remontages périodiques. Chaque opération est appréhendée en fonction du millésime et de la matière première. Chaque cuve est analysée indépendamment.  La dégustation des jus va, après la dégustation du raisin et le constat sanitaire faits dans le vignoble, déterminer le processus appliqué.

Elevage de 12 mois en barriques de chêne dont 50 à 60% de barriques neuves.

Ce vin a un nez plaisant de fruits rouges. En bouche, on trouve beaucoup de rondeur, un corps gras, charnu, avec une impression de croquer des baies de raisins. Un boisé très fin vient compléter la palette gustative pour finir sur une bonne longueur qui donne envie de plus.

Récompenses et médailles

 

La propriété Le mot du directeur
Fiches techniques
Merci de patienter